Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

EquipeToluna

  il y a 1 mois

#TolunaNews | Comment protéger la biodiversité
Fermé

La biodiversité est la variété de tout ce qui vit sur Terre : les animaux, les plantes, les champignons et les micro-organismes comme les bactéries.

Pendant des décennies, les scientifiques ont maintenu une "liste rouge" des espèces menacées ou en voie de disparition. Cependant, ces dernières années, une augmentation alarmante de l'extinction des espèces a été constatée ; entre 1 000 et 10 000 fois plus rapide que ce que les scientifiques s'attendent à voir. Pour cela, à la fin de cette été "les gouvernements se réuniront lors de la Conférence des Nations unies sur la biodiversité, qui se tiendra en Chine, pour élaborer un plan à long terme pour inverser la menace qui pèse sur la vie sur Terre, dans toutes ses variétés. », annonce la BBC.

La biodiversité fournit aux êtres vivants tout ce dont ils ont besoin pour survivre : nourriture, eau douce, "médicaments", mais malgré cela environ un tiers des espèces en danger d'extinction sont dues aux activités humaines.

Au cours des 20 dernières années, environ 411 millions d'hectares de couvert forestier ont été perdus, représentant des forêts très matures qui ont mis des centaines voire des milliers d'années à se développer. En 2019, les scientifiques ont averti que la chasse, la pêche et l'exploitation forestière avaient atteint un niveau alarmant, laissant une marque profonde sur la biodiversité.

L'accord de cette année en Chine vise à "réduire le taux de perte de biodiversité d'ici 2030", tandis que d'ici 2050 "la biodiversité est valorisée, conservée, restaurée... et offre des avantages essentiels à tous". L'accord s'appellera le cadre de la biodiversité post-2020.

Pensez-vous que, plus que jamais, il est important de protéger la biodiversité ? Pensez-vous que les gouvernements prendront les mesures nécessaires lors de la Conférence des Nations Unies de cette année en Chine ?

Quelles mesures devraient être imposées pour arrêter la chasse, l'exploitation forestière et la pêche illégales ?

Faites-nous part de vos commentaires ci-dessous !

Influencez votre monde,
L'Equipe Toluna
Répondre

timimis

  il y a 1 mois
Tout le monde est d'accord quand il s'agit de biodiversité et se sent mobiliser pour protéger ce qu'il nous reste, ou plutôt ce qu'il reste à la planète... Mais voilà, on continue à utiliser notre bon vieux plastique (que l'on nous vend avec la bonne conscience du "recyclage" qui va sauver le monde !), à utiliser des produits chimiques toxiques pour les écosystèmes, notamment marins (c'est tout de même mois fatiguant d'utiliser un produit hautement toxique pour déboucher les canalisations que de l'huile de coude !), à acheter le moins cher possible (en oubliant les pesticides et le bien-être animal), etc. La surproduction, la surconsommation, voilà ce qui régit le monde depuis plus de 50 ans, au risque de polluer notre environnement :((. Ceci dit, au niveau gouvernemental, ce n'est guère mieux: de belles paroles, mais pas d'actes; voir les COP successives, les résolutions sur la déforestation passive, qui ne se sont pas traduites dans les faits, puisque la surproduction est repartie à la hausse depuis la "fin" de la pandémie.
Après la COP15 sur l'eau (le cycle de l'eau, la 6e limite planétaire dépassée), un nouveau colloque? Comme si il était encore temps de faire des conférences en vu de faire des projets, des énièmes !
Des "mesures imposées", il en existe déjà beaucoup, mais apparemment qui ne servent à rien... A titre individuel, changer nos comportements, avec plus de sobriété et de responsabilité dans notre consommation, faire quelques efforts, voire boycotter, le seul moyen de changer les mentalités des "marques". Et encore, cela suffira-t-il ? Pour avoir du poids sur la surproduction, il faudrait changer notre système économique, basé sur le capitalisme, basé sur la surproduction... Une des voies pour sauver "notre monde", celui que l'on a toujours connu, c'est de taxer (puisque l'argent est le seul moyen de pression), de surtaxer toutes entreprises qui vont à l'encontre de la protection de l'environnement. Encore faut-il des gouvernements forts... et conscients de l'urgence !
0 commentaire(s)

Vivalavie

  il y a 1 mois
qui dit biodiversité , dit laisser la nature vivre et arrêter de déforester et élaguer , faucher etc......arrêter de construire à gogo , alors qu'il y a de trop nombreux bâtiments laissés à l'abandon ainsi que d nombreuses usines désertées. Il serait plus judicieux de faire de la rénovation que du bâtiment neuf .....La biodiversité qui s'amenuise petit à petit à cause de la main de l'homme , malheureusement , n'a pas finit de diminuer . Cela met en danger la vie des plantes , animaux qui sont les acteurs principaux de cette dite biodiversité .Il faudrait déjà arrêter de ce fixer des dates à l'horizon et mettre a effet immédiat tout ce qui pourrait sauver la biodiversité ! A savoir si les gouvernements prendront les mesures nécessaires lors de la conférence des nations unies ? on l'espère tous , il serait temps d'arrêter ce massacre et de ce recentrer sur l'essentiel qui fait que nous pouvons vivre , respirer et manger, grâce à l'écho système que représente la biodiversité , et arrêter de surproduire et de surconsommer . et aller à l'essentiel ! sauver notre planète et rétablir une biodiversité qui n'aurait jamais dû s'étioler au fil du temps comme cela est le cas ! et arrêter de remettre au lendemain ce que l'on peu faire dans l'immédiat ! comme beaucoup de chose , il y a Urgence .....
0 commentaire(s)

ednet

  il y a 1 mois
Pas évident de protéger la biodiversité quand l'homme n'est pas toujours d'accord. Certains sont tellement avides d'argent et d'en gagner encore plus qu'ils sont prêts à tout pour y arriver au détriment de la nature.
Les animaux n'ont plus assez de place ce qui fait que l'on voit beaucoup de sangliers sur la route mais si on arrêtait d'abattre des forêts peut être qu'ils auraient de la place.
On a jamais vu autant d'hérissons écrasés sur la route ou d'animaux morts sur le bas côté comme les renards mais ils n'ont plus de place la moindre forêt est rasé pour y construire des bâtiments ou des maisons.
Dans certaines régions comme la mienne la moindre parcelle vaut de l'or alors le moindre champs la moindre forêts est bonne pour y faire un lotissement la rentabilité la rentabilité au détriment de la nature et après on nous parle d'écologie.
Il est vrai que l'on voit de moins en moins de champignons dans le bois. Lorsque j'étais enfant j'allais les ramasser avec ma maman mais je n'en vois plus beaucoup en me baladant ?
Ca me fait rire de voir que la Chine s'attaque au problème car elle a énormément de travail puisque c'est l'un des plus gros polueur.
On nous demande de faire attention de trier nos déchets de ne pas polluer de faire attention mais la Chine pendant ce temps produit à gogo ce qui pollue la nature alors je me dis qu'iil serait peut être temps qu'ils s'attaquent au problème.
La surproduction notamment chinoise nuit gravement à la planète et eux ne parlent jamais d'écologie pourtant ils sont avec les Etats Unis en partie responsable de ce qui arrive.
Pendant le confinement on nous avait montré la disparition d'un nuage au dessus de la Chine.
Bien sur qu'il est important de préserver la biodiversité que ce soit les animaux ou les plantes qui sont utiles dans la nature.
Si les animaux et les plantes sont là c'est bien pour quelque chose. Les animaux sont là pour tuer d'autres nuisibles par exemple et manger des plantes donc si c'est ainsi ce n'est pas pour rien il faut se le dire.
Il y a beaucoup d'espèces d'animaux qui sont en voie de disparition ce n'est pas normal quand même ?
Je ne pense pas que cette réunion changera grand chose et arrêtera la surproduction en Chine. Il faudrait aussi éviter les jets privés de ces stars qui militent soit disant pour la planète mais ne font pas attention à leur consommation ? Il faut balayer devant sa porte avant de donner des leçons aux autres non ?
La chasse est utile pour les animaux en trop forte concentration comme les sangliers mais pour les biches, les cerfs et autres petits animaux je ne suis pas pour. D'ailleurs je suis contre la chasse je suis contre la mort des animaux.
La pêche illégale il sera difficile de mettre un gendarme ou un garde forestier derrière chaque pêcheur en fait il faut que les gens se responsabilisent.
De toute façon de nos jours chacun fait ce qu'il veut et chacun fait sa loi donc ça va être difficile certains n'ont pas de respect.
C'est bien dommage d'en arriver là en quelques années tout ça pour produire et se remplir les poches. Il faudrait taxer les grosses sociétés qui polluent.
0 commentaire(s)

viviane_odlum

  il y a 1 mois
Lorsque les promoteurs construisent des hôtels auprès des réserves naturelles ,détruisent des lacs ,des puits des sources d'eau ,détruisent la biodiversité au prix de l'argent ,les maires ,les agglomérations ferment les yeux et ne voient que l'argent . Maintenant ces gouvernements se réunissent pourquoi ,faire le semblant d'une action ,c'est du paraitre vu que la situation se dégrade cela fait depuis longtemps et que la sonnette d'alarme a été tirée pour permettre aux différents gouvernements de réagir avant qu'il ne soit trop tard ?Tous ces hommes et femmes corrompus qui me pensent qu'à l'argent ,et vous vous étonnez que la nature se révolte maintenant l'homme saura qu'il n'est rien et qu'il faut respecter la nature
0 commentaire(s)

Liana110

  il y a 1 mois
Les gouvernements ne feront rien.
0 commentaire(s)

charif2019

  il y a 1 mois
On commence à avoir conscience des dangers de notre petit village planétaire, mais est ce qu'on est à la hauteur de ce defi!
Tout le monde parle de la biodiversité, mais qu'est ce qu'on fait réellement pour la sauvegarder..
On est tellement égoïstes et aveugles, et on en train de rater un rendez-vous avec l'histoire.
Les responsabilités sont multiples, collectives et personnelles.. et donc chacun de nous a des devoirs et responsabilités..
Il faut arrêter toute sorte de gaspillages et commencer à respecter la vie, les vies..
On a détruit des milliers d'espèces animales et végétales et insectes..et on continue à détruire ce qui reste..on sait très bien que l'abeille est l'amie de l'homme, et que leur destin est lié, mais chaque fois on découvre des massacres humaines contre ces généreuses insectes...
Comment protéger la biodiversité? On étant responsable de notre vulnérabilité! Et donc il ne faut perdre davantage de temps et de ressources..
On est condamné à vivre ensemble, pas seulement entre êtres humains, mais aussi avec d'autres espèces.. c'est-à-dire d'autres vies..
Soyons responsables et moins orgueilleux!
Vive la vie, vive la biodiversité!!
0 commentaire(s)

ecureuiljeko

  il y a 1 mois
Depuis des décennies, la surproduction et la surconsommation ont accéléré considérablement la disparition de nombreuses espèces vivantes de notre planète... Les actions pour y remédier semblent avoir fait l'objet de nombreuses divulgations parmi les populations, sans pour autant que ces dernières y voient un réel changement même le plus minime qu'il soit à leur niveau...
Nos dirigeants et ceux d'Europe, entre autres puisque nous présidons l'Union Européenne devraient se pencher sur le problème qui est aujourd'hui, sans doute le plus grand fléau... Il appartient de se poser les bonnes questions...et ne pas tenter inlassablement de nous faire croire que c'est la faute de la providence alors que ce sont les sociétés ultra consuméristes qui sont responsables...
Peut-être serait-il judicieux de réfléchir à un système de quotas autant sur le plan agricole, industriel, commercial que sur les activités de pêche et de chasse...en mettant en place des mesures qui doivent être étroitement contrôlées de façon à être respectées scrupuleusement par les industriels et les géants de la fabrication.
Il semblerait sans doute aussi indispensable de limiter fortement l'abattage d'animaux pour l'alimentation, notamment pour diminuer considérablement la consommation de viande étant donné que l'espèce humaine est omnivore et en aucun cas carnivore... Sans doute une incohérence et une ineptie anti conforme à la nature même de l'être humain...
En plus des quotas qui pourraient être établis, il serait certainement bénéfique de recourir, dans certaines catégories, au travail manuel, par l'Homme, avec l'Homme et pour l'Homme... Du travail qui serait à la fois totalement réparateur pour le mental, ainsi que le physique et éviterait à coup sûr de nombreuses maladies cardio-vasculaires qui font aujourd'hui beaucoup de ravages dans notre société.
Sans doute, mes propos sont utopiques au vu des mesures mises en place par nos dirigeants qui tendent à remplacer le mal par le mal ou le déplacer, comme le principe des "vases communicants" que nous avons toutes et tous testé lors des séances de mathématiques...L'espoir faisant vivre, espérons que cet accord en Chine donnera le jour à des mesures drastiques et non négociables, le seul salut à long terme pour toutes les espèces vivantes de la planète.
0 commentaire(s)

PUAMANA

  il y a 1 mois
Il est plus que temps de s'occuper de plus près de l'extinction de la biodiversité .
Car il en va de notre avenir humain .
N'occultons pas que si les abeilles s'éteignent à cause des traitements abusifs en pesticides , il n'y aura plus de végétation, plus de fruits, plus de fleurs .
Les bonnes travailleuses subissent le sort désastreux des pesticides protégés pour favoriser ces gros laboratoires aux gains colossaux .
N'oublions pas que ces pesticides sont aussi actifs sur nos corps humains en développant la maladie de Parkinson et les cancers .
Mais malheureusement ce déclin est aussi du à d'autres facteurs comme : la dégradation de la nature ,et des sols abusivement exploités , des forets vierges décapités pour planter du mais sans OGM, de la pollution atmosphérique , de la surexploitation de la pêche ,et aussi du dérèglement climatique.
C'est grâce à l'oxygène produit par la photosynthèse des plantes que nous respirons .
C'est grâce aux arbres des forets tropicales que nombre de médicaments sont produits pour traiter nos maladies .
C'est grâce à la mer que nous pouvons nous nourrir des poissons sauvages .
Mais tout cela doit être réaliser avec un e imposition de quotas comme pour la pêche .
Nous voyons avec les quotas imposés pour le thon rouge, l'espère se redéployer .
Il nous reste à nous humains à respecter la nature comme nos rivières qui regorgent de polluants, de plastiques comme nous l'avons constaté nous Marseillais après les fortes pluies .
A nous de bannir ces fameux plastiques qui composent la plupart de nos achats alimentaires ou autres .
Il faut privilégier le papier .
Ensuite, il faut dépolluer ces rivières chargés en pollution industrielles qui tuent le poissons en leur collant des contrôles et des amendes .
La preuve en est dans "Envoyé Spécial ", l'usine Arkema de Pierre Bénite qui se disait propre souille l'air, l'eau , le sol à ses alentours .
Mais les PFAS regorgent et font exploser les compteurs chez les adultes et sans parler des enfants .
Il faut donc contrôler et réprimer ..
Il faut réduire le bétonnage pour ne plus voir ces inondations monstrueuses qui ravagent des maisons construites dans des zones inondables .
La aussi, les maires doivent être vigilants pour ses administrés et pour la nature trop souillée méprisée pour l'appât du gain .Et je ne crains que si nous ne réagissons pas plus vite , nous courions à notre perte finale animale et humaine .
Chez mon père, il ne tond pas son jardin, il n'utilise pas de pesticides, il prend sa douce dehors en été pour favoriser ses plantations arbustives , il met des nichoirs aux oiseaux et des récipients d'eau pour que ceux ci trouvent un asile et de quoi s'alimenter et boire .
Nos deux cerisiers sont laissés à leur disposition pour une nourriture saine , ils regorgent de différents oiseaux comme les bergeronnettes, les moineaux, les pinsons, les pies, les tourterelles, les corneilles .
Et nous avons aussi des couples de chauve souries qui s'ébattent en vol aérien gracieux sur le bassin , plus de trente couples !
Mon père envisageait même de prendre une chèvre ou mouton pour son jardin, mais un voisin s'est opposé .
Le compost enrichit le jardin et les quelques fleurs et arbres .
C'est notre rôle propre de s’intéresser de plus près à l’écologie, de pratiquer au quotidien les gestes écologiques, de s'alimenter plus sainement et de consommer en adéquation des saisons .
Puis à ceux qui ont des l'espace , c'est parfait de posséder quelques animaux comme des poules, des lapins , des chevaux ( pour le fumier ) .
Arrêtons d'être égoïstes et soyons solidaires.
Quand à la conférence qui se déroulera en Chine, la, je suis plus qu'inquiète .
Car la Chine est la plus grande pollueuse au monde .
Il faut que ce vaste continent se démène au plus vite pour respecter les autres continents .
Il faut qu'elle respecte les animaux comme j'ai pu le voir sur les marchés de Shanghai avec les ventes d'animaux en tous genres .
La chasse est grandement développée et rarement respectée comme els pangolins, les serpents, les oiseaux, les tortues .
A force de multiplier ses conférences contre le changement climatique, on ne voit rien bouger .
Alors, une conférence de plus qui servira enfin , pour nous tous animaux et humains , croisons les doigts pour que les pays se bougent enfin et non histoire de se réunir et de papoter de longues journées ..
Quelles mesures devraient être imposées pour arrêter la chasse, l'exploitation forestière et la pêche illégales ?
Mieux réguler les chasses avec des quotas comme pour les sangliers, les poissons.
Mais encore faut il que tous les pays plient sous les chiffres .Sinon, gare aux amendes colossales ou encore des peines de prison modèle .
Pour l'exploitation forestière, il faut arrêter les dégâts en Amazonie, notre puits d'oxygène ou encore en Indonésie pour les plantations xxl des palmiers pour huile de palme destructrice .
Appliquons comme le Costa Rica, une politique verte et respectueuse et nous atteindrons la PURA VIDA .
Respectons la mer en ne déversant plus de plastiques comme nos bords de Méditerranée pour nous régaler des poissons gouteux et sains pour nos soupes de roche .
Tout repose en nous !
0 commentaire(s)

Mitsi27

  il y a 1 mois
Il est grand temps de protéger la biodiversité. Certaines variétés de plantes et certaines espèces animales ont déjà pratiquement disparues, mais les gouvernements ne prendront jamais les mesures qui s'imposent pour le faire. Quoiqu'on en dise la protection des espèces végétales et animales est reléguée au second plan face aux intérêts financiers de certains secteurs et à la chasse qui pèse lourd lors des élections. C'est bien dommage, mais penser le contraire me semble totalement utopique.
0 commentaire(s)

mer-et-coquillages

  il y a 1 mois
Je pense que, plus que jamais, il est important de protéger la biodiversité. Tout d'abord parce qu'une biodiversité dense et abondante rend les meilleurs services qui soient à la régulation des écosystèmes. Ces services son gratuits. Nul besoin aux hommes d'investir dans quoi que soit. Ces services sont naturels. C'est ainsi que va la vie. L'homme n'a pas besoin d'intervenir dans cela. Tout se fait naturellement et sans que cela demande des efforts financiers. Ensuite, parce que les eaux de nos rivières sont si polluées, qu'il est plus que jamais indispensable de favoriser la biodiversité afin de purifier ces eaux souillées. De plus, l'air que nous respirons est toujours autant chargé en CO2. Donc, là encore, la biodiversité pourrait nous être d'un précieux secours si nous la préservions davantage. Enfin, avec l'accroissement de tous les risques gravissimes liés aux changements climatiques, la biodiversité pourrait nous aider. Elle pourrait par exemple nous aider à limiter les risques d'inondations en laissant croître des mangroves à certains endroits. Je pense que si les gouvernements prennent la mesure juste des bouleversements climatiques actuels, ainsi que les problèmes graves liés à la pollution, alors ils ne pourront que prendre les mesures nécessaires lors de la Conférence des Nations Unies de cette année en Chine. Les mesures qui devraient être imposées pour arrêter la chasse, l'exploitation forestière et la pêche illégale sont l'application de très fortes amendes, voire des peines de prison à celles et ceux qui pratiqueraient ces activités.
0 commentaire(s)
Copié dans le Presse-papiers

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image