Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

Pour faire un clin d’œil à la polémique et le questionnement sur l’utilité ou pas de maintenir les carillons des églises la nuit, je me suis retrouvée, un soir de la semaine dernière, à 19 h devant une église de village…

L’ambiance environnante était bien calme, pas de voitures, nulles âmes qui vivent…
Et soudain, l’Angelus clinquant, et sonnant à tout va !

Pour la citadine que je suis, je fus surprise par la résonnance de ces cloches, assez séduisante au début…

Mais passées quelques minutes, force est de constater que ces 2 ou 3 notes assez monocordes au demeurant, en deviennent assez inaudibles pour des oreilles non habituées…

Alors, bien qu’agréable au début, car ajoutant au lieu un petit air authentique, je dois admettre comprendre les âmes quelque peu dérangées de devoir subir ces tintements jours et nuits !...
En espérant ne pas avoir choqué les plus adeptes des bruits
« ruraux » !
Répondre
Votre avis

BiBi31

  il y a 1 mois
Hello !
Bonsoir LoLo , je pense qu'au bout d'un moment cela
doit etre pénible d'entendre les cloches régulièrement ,
surtout ceux qui ont les maisons a coté de l'église !
Répondre
1 commentaire(s)

Bérengère88

  il y a 1 mois
Chez moi c'est à 18h15 l'angelus. Ca ne me gêne pas d'autant plus que je suis à 2 km de l'église, il faut juste ne pas papoter avec une personne rencontrée au hasard à proximité à cette heure-là, car la conversation devient difficile ;) Répondre
1 commentaire(s)

valerie20

  il y a 1 mois
Je suis citadine mais ça ne me dérange pas j'habite à côté d'une eglise Répondre
1 commentaire(s)

appy8

  il y a 1 mois
Tu ne me choques pas mais tu as des oreilles de citadine :)
Mes grands-parents vivaient à la campagne et j'y allais depuis ma naissance, euh depuis que j'ai eu 10 jours et Maman a repris la maison à la suite. Franchement çà ne m'a jamais gêné et je ne suis pas sourde. Ce "bruit" comme certains l'appellent, dérange essentiellement les gens qui ne sont pas habitués au tintement des cloches. Quand on y vit, on finit par ne plus l'entendre, d'autant qu'il est régulier tout au long de la journée. C'est comme le bruit du vent. Je ne dis pas que quand on a une migraine par exemple, on devient fragilisé et alors là le bruit des cloches devient plus fort dans nos têtes. C'est un peu comme les gens vivent pas très loin d'une voie ferrée (je ne dis pas au-dessus), mais pas très loin, les trains ils finissent par ne plus les entendre. Après c'est certain que les voitures qui roulaient à toute allure devant la maison alors que j'étais dehors, je les entendais et c'est dérangeant, mais ce n'est pas un bruit régulier, c'est un bruit ponctuel. Je ne pense pas être spécialement sourdingue ! J'ai beaucoup de mal à supporter quand j'ai entendu il y a quelques jours le maire d'un village et ses adjoints qui ont été obligés de détruire l'église du village qui était en mauvaise état, dangereuse pour la sécurité des habitants. Le village n'avait pas les moyens de payer les réparations. Le maire disait que dans cette église il avait été baptisé, marié, ses parents aussi, les obsèques de sa famille et tous les cérémonies avaient été faites là. Détruire l'église c'est un crève-coeur pour le village, c'était détruire aussi la cloche qui ne tinterait plus, un peu la mort du coeur du village. Il disait qu'il n'y avait pas que ce village dans les environs qui détruisait son église faute de moyens... l'église et sa cloche, l'école et le boulanger (une épicerie et un café aussi) sont les coeurs des villages. Plus de vie sans eux, c'est la mort des villages. Remarque çà va faire plaisir à l'Europe car les villages sont la singularité de la France, nous avions grosso-modo 36.000 communes. De plus en plus, l'état demande la fusion des communes qui ont des noms à rallonges. Et çà se fait. C'est aussi comme çà que la France ne sera bientôt plus la France.
Répondre
1 commentaire(s)

Mary152

  il y a 1 mois
J'ai grandi dans une maison de village, et nous entandions toujours le fameux clocher qui sonnait à chaque heure, chaque demi heure, pour 4 h il sonnait 4 fois, et ainsi de suite ! Cela ne nous a jamais déranger... Répondre
1 commentaire(s)

Copié dans le Presse-papiers

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image