Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

appy8

  Il y a 2 mois

La France : Après les rois, voici nos Présidents

Depuis déjà quelques mois, les médias nous parlent des prochaines présidentielles. D'ailleurs, dès qu'une élection est finie, on nous parle de la prochains. Finalement nous sommes toujours entre 2 élections. A croire qu'il n'y a rien d'autres à nous dire dans l'actualité.


La présidentielle est une élection qui date du 19ème siècle en France. Les 10 et 24 avril 2022, les Français éliront leur président de la République. Cette élection n'a pas toujours eu la même forme.


La première élection, c'est 1848 : la monarchie de Juillet est renversée, la IIème République est proclamée. Et contrairement à la 1ère République (pendant la Révolution), on va cette fois-ci voter pour un président au suffrage universel… mais masculin. Parmi les candidats, un certain Louis-Napoléon Bonaparte, neveu du Napoléon défait à Waterloo quelques décennies plus tôt… C’est lui qui l’emporte en décembre avec 74 % des suffrages ! Un score sans appel. Il a donc été notre premier Président de la République. Avant de renverser les institutions pour se proclamer empereur.


La première élection présidentielle a eu lieu en 1848, il faudra attendre 25 ans pour la suivante ! Après la période du Second Empire, la IIème République trépasse donc et la IIIème République sera proclamée à l’issue de la guerre franco-prussienne en 1871.

Si Adolphe Thiers est le premier président de la jeune République, le premier président élu sera Patrice de Mac Mahon, en 1873. Mais ce n’est plus le peuple qui décide directement.

Cette élection concerne-t-elle tous les Français ? Pas tout à fait vrai. Encore une fois, sans les femmes. Pour Louis-Napoléon Bonaparte, en 1848, il fallait être un homme, de plus de 21 ans. Sous la IIIe République, à partir de Jules Grévy en 1879, ce sont les 2 chambres parlementaires qui élisent le président. C’est sensiblement la même chose sous la IVème République, avec l’élection par l’Assemblée nationale et le Conseil de la République (l’actuel Sénat).


L’élection présidentielle est parfois très rapprochée… Sous la IIIème République, Jean Casimir-Perier n’aura tenu que 6 mois et 20 jours avant de démissionner, dépité par le peu d’influence politique d’un président… Paul Deschanel tient 7 mois en 1929, avant de démissionner pour des problèmes de santé. Paul Doumer, lui, est assassiné en 1932, à peine 1 an après son élection, par Paul Gorgulov, un immigré russe qui voulait se venger de la France.


En 1958, changement important pour l’élection de Charles de Gaulle par un collège de grands électeurs, soit 80 000 élus (conseillers municipaux, sénateurs, députés, etc.). Sa réélection en 1965 est la première qui consacre le suffrage universel direct masculin et féminin à la présidentielle. Le peuple décide enfin directement.


L’élection présidentielle qui a le plus mobilisé, c’est celle de 1974, qui voit Valéry Giscard d’Estaing accéder au pouvoir. 87,33 % des personnes inscrites sur les listes électorales se sont déplacées aux urnes au second tour (qui l’opposait à François Mitterrand), un record. Le 1er tour qui a le plus mobilisé est celui de 1965 avec 84,75 % de participation (la première élection au suffrage universel, avec Charles de Gaulle).

A contrario, le 2ème tour qui a le moins mobilisé est celui de 1969 (68,85 %, Georges Pompidou contre Alain Poher), pour le premier tour, c’est celui de 2002 (71,6 % avec la qualification de Jean-Marie Le Pen contre Jacques Chirac).


François Mitterrand, en place 14 ans, soit 2 septennats, est le président resté le plus longtemps au pouvoir. Jacques Chirac le suit avec un septennat et un quinquennat, juste devant Charles de Gaulle (10 ans). Seuls 2 autres présidents ont été réélus, mais sans aller au bout de leur second mandat : Jules Grevy (8 ans, entre 1879 et 1887) et Albert Lebrun (8 ans de 1932 à 1940).


Sale temps pour les présidents de la République à la fin du XIXème siècle. En 1887, pourtant réélu un an auparavant, Jules Grévy doit démissionner alors que le "scandale des décorations", un réseau de trafic de décorations comme la Légion d’honneur, éclabousse son gendre. Son successeur, Sadi Carnot, est assassiné par un anarchiste en 1894. Vient le tour de Jean Casimir-Perier, qui détient le record du plus court mandat après avoir démissionné. Félix Faure, lui, meurt à l’Élysée en 1899 en la galante compagnie de sa maîtresse…( hi hi, eux aussi sont des hommes). En 12 ans, les Français ont donc connu 5 présidents !


Un président n’a pas forcément envie de quitter son poste. Sous la Vème République, ils sont 2 à avoir échoué à leur réélection : Nicolas Sarkozy et Valéry Giscard d’Estaing. François Hollande aurait pu faire partie de ce cercle, mais l’ex-président socialiste a renoncé à se présenter.


L'élection présidentielle la plus serrée remonte à 1974 lors de l’affrontement au second tour entre Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand. Le premier l’a emporté à 50,81 % des voix. A contrario, le second tour le moins disputé concernait Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen. Le président sortant avait récolté 82,21 % des suffrages !


Alain Poher, jamais élu, a présidé pendant 24 ans le Sénat, de 1968 à 1992. Un record, mais pas le seul. À la suite de la démission de Charles de Gaulle en 1969, il assure la présidence de la République par intérim pendant un peu moins de 2 mois, le temps de se présenter à la succession du président démissionnaire… pour être battu par Georges Pompidou. Président qui décède en exercice, et auquel il succède par intérim en 1974, 1 mois et 25 jours ! Président intérimaire, mais président deux fois quand même !



Un jour, j'ai demandé à Maman : "t'es née sous qui ?"
Dites-le à haute voix et rapidement, elle a cru que je lui parlais chinois ! et quand j'ai parlé distinctement, j'ai su. Je suis né sous René Coty, un Normand. Zut, vous allez savoir à peu près mon âge ! Et vous, vous êtes né/e sous qui ?
Répondre
Votre avis

appy8

  il y a 1 mois
pas loin de moi ! Répondre
0 commentaire(s)

faysienne

  Il y a 2 mois
Vincent Auriol pour moi !!! Répondre
1 commentaire(s)

marville93

  Il y a 2 mois
Je ne sais pas ... Répondre
0 commentaire(s)

Gérard44

  Il y a 2 mois
Moi de même, sous René Coty... donc nous sommes tous deux de la même génération :) Répondre
1 commentaire(s)

bbachelet

  Il y a 2 mois
Encore pire !Je suis née sous la présidence de Vincent Auriol ,premier président de la 4 ème République de 1947 à 1954 Je pensais que c'était René Coty ,mais non ,il fut élu président le 16/01/1954 J"étais née ,c'était hier J ' ai connu tous les présidents de la 5 ème République J'ai eu la majorité à 20 ans sous Giscard ,avant c'était 21 ans C'est passé à 18 ans Cadeau de Giscard à la mairie ,une série de livres (auteurs français ) comme cadeau de mariage Répondre
1 commentaire(s)

Bérengère88

  Il y a 2 mois
Je suis née sous Pompidou ! Répondre
1 commentaire(s)

Copié dans le Presse-papiers

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image