Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

chatslili13

  il y a 1 mois

La note est salée à l'Elysée

N’est-ce pas formidable ? Alors que la plupart des Française s’inquiète de savoir s’ils pourront payer leur facture d’électricité, on nous annonce qu’à l’Elysée, une facture de chauffage à 345 159 euros est tombée.

Le couple Macron et leurs collaborateurs ne connaissent pas les écponomies. C’est bon pour le peuple !

Le magazine We Demain publie vendredi une enquête sur le bilan énergétique du palais présidentiel. Et l’Élysée consomme beaucoup, notamment en termes de chauffage.

Elle est où la course à la neutralité carbone prônée par l’Elysée ? l4Elys2e serait-il une passoire thermique ou ces privilégiés seraient-ils frileux. Il est loin le temps où De Gaulle payait son électricité pour ses appartements privés.

L’Élysée classé E selon l'étiquette DPE. Résultat, en 2020, les factures de chauffage s’élèvent à 345 159 euros et les factures d’électricité à 412 881 euros, ce qui correspond à 2 246 602 kWh et 278 463 litres de fioul. Autrement dit, selon l’étiquette DPE (diagnostic de performance énergétique), l’Élysée serait classé à la lettre E sur l’échelle qui va de A à G.

Quant au dioxyde de carbone, le palais émet 70kg/m2 et se voit décerner un F.Savez-vous qu’on se chauffe au fioul à l’Elysée ? Il est temps de moderniser ce chauffage qui coûte une fortune. On n’est plus au XIX° siècle.

Etes-vous surpris par ce fiasco énergétique ?
Répondre
Votre avis

natvdwalle

  il y a 1 mois
Je ne suis pas du tout surprise Répondre
0 commentaire(s)

miettejn

  il y a 1 mois
habituel gaspillage Répondre
0 commentaire(s)

Mitsi27

  il y a 1 mois
Oui, j'ai vu cette information aussi, c'est choquant ! C'est bien la preuve que c'est toujours les mêmes qui mettent la main à la poche. A savoir, ceux qui sont contraints d'améliorer la performance énergétique de leur habitat et payer des impôts pour chauffer ces luxueux gouffres énergétiques. Et si on allait se chauffer là bas, après tout ce sont nos impôts ? Répondre
0 commentaire(s)

MILOU99

  il y a 1 mois
Cela paraît énorme, mais vu la taille du bâtiment à chauffer, cela reste, je pense normal. Comparer le chauffage d'un immeuble tel que l'Elysée et un petit 20 m2 c'est comme comparer la consommation de gazole entre un avion et une voiture. Répondre
1 commentaire(s)

ginat

  il y a 1 mois
non, c'est cohérent avec la taille du batiment Répondre
1 commentaire(s)

Agapanthe

  il y a 1 mois
Vu la grandeur du bâtiment, ça ne m'étonne pas et je ne suis pas sûre qu'ils crèvent de chaud. Ça fait partie de notre patrimoine et ils ne peuvent pas faire n'importe quoi. Répondre
1 commentaire(s)

jeanmalgouyres

  il y a 1 mois
Vouloir comparer le chauffage d'une maison et celui de d'un bâtiment classé me semble complètement décalé et pour tout dire inapproprié et assez démagogique. Tous les palais nationaux et autres édifices doivent être dans le même cas et remplacer le chauffage dans ce type de bâtiments, en refaire l’isolation avec toutes les contraintes que cela impose, cela doit "coûter un bras". On ne remplace pas un chauffage par un autre dans un claquement de doigts, surtout dans ce style de bâtisse. S'ils le faisaient et que cela impliquait des coûts phénoménaux je pense que la polémique serait identique, voire même pire.
A ce moment-là autant dire on laisse tomber l’Elysée comme résidence du Président et on construit un logement BBC avec toutes les dépendances (bureaux, personnel de sécurité, salles de réception, ….) : à moins que l’on veuille que le chef de l’Etat ne reçoive plus personne là où il vit et loue systématiquement des salles à l'extérieur… qu’il faudra également sécuriser à chaque fois (et en termes de coût cela ne doit pas être négligeable non plus). Mais il faudrait au préalable trouver un le terrain (et à moins de délocaliser tout ce « petit monde » en pleine campagne le prix restera très prohibitif) et tout ce qui va avec : encore une polémique en perspective.
Je pense qu’il y a des économies beaucoup plus immédiates et importantes à faire.
Répondre
3 commentaire(s)

CorinneL

  il y a 1 mois
Mon fils et son amie se caillent dans leur petite maison très mal isolée (merci au proprio mais je vais pas le rater) et ont trois malheureux radiateurs pour se chauffer. Ils déménagent bientôt, ce n'est plus possible. Alors quand je vois ce chiffre, je ne suis pas surprise mais dégoûtée :((( Bonne journée Lili, bisous ☺ Répondre
1 commentaire(s)

B3104449g

  il y a 1 mois
je ne suis pas étonné de ce genre de chose mais déjà quand je vois mes symboliques 180 euros a payer tous les deux leur facture je la leur laisse chacun ses tracas financiers.
Le soucis est que c 'est un vieux palais qui est l Elysée et que ce soit changer le système de chauffage ou même faire des travaux d isolation ou autre devrait couter extrêmement cher et là encore c est le contribuable qui va payer l addition
Répondre
1 commentaire(s)

souris☺chachacha

  il y a 1 mois
Les châteaux, palais, vieux manoirs et beaucoup d'anciennes maisons bourgeoises, de par l'ancienneté de leurs constructions sont de véritables passoires énergétiques, et comme ils sont majoritairement classés, il est assez difficile de les isoler selon les normes actuelles. Ce qui n'empêche pas qu'il y a plus que des abus dans le coût de fonctionnement de l’Élisée, avec une armée de fonctionnaires surpayés, et d'une utilité aussi douteuse que luxueuse.
Parmi les très gros gaspillages que ce palais a connu, Cécilia épouse en titre du nain de jardin, lors de son élection, avait fait installer des écrans géants dans toutes les pièces, à une époque où ils coutaient encore très cher, alors qu'elle savait très bien qu'elle ne serait qu’éphémère dans ce palais, sa présence n'était que de pure forme, la rupture était déjà consommée.
Répondre
1 commentaire(s)
Copié dans le Presse-papiers

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image