Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

Tsarine02

  Il y a 8 mois

#Mon poème: Les lithanies de Satan
Fermé

Etant d'une nature pessimiste, névrosée, dégoutée de la vie et des autres surtout, j'ai vite été attirée dès l'adolescence par les poèmes sombres de Gérard de Nerval et de Charles Baudelaires.

Voici un de mes favoris: Les litanies de Satan, de Charles Baudelaires

Ô toi, le plus savant et le plus beau des Anges,
Dieu trahi par le sort et privé de louanges,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Ô Prince de l’exil, à qui l’on a fait tort,
Et qui, vaincu, toujours te redresses plus fort,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi qui sais tout, grand roi des choses souterraines,
Guérisseur familier des angoisses humaines,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi qui, même aux lépreux, aux parias maudits,
Enseignes par l’amour le goût du Paradis,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Ô toi qui de la Mort, ta vieille et forte amante,
Engendras l’Espérance, — une folle charmante !

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi qui fais au proscrit ce regard calme et haut
Qui damne tout un peuple autour d’un échafaud,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi qui sais en quels coins des terres envieuses
Le Dieu jaloux cacha les pierres précieuses,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi dont l’œil clair connaît les profonds arsenaux
Où dort enseveli le peuple des métaux,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi dont la large main cache les précipices
Au somnambule errant au bord des édifices,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi qui, magiquement, assouplis les vieux os
De l’ivrogne attardé foulé par les chevaux,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi qui, pour consoler l’homme frêle qui souffre,
Nous appris à mêler le salpêtre et le soufre,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi qui poses ta marque, ô complice subtil,
Sur le front du Crésus impitoyable et vil,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Toi qui mets dans les yeux et dans le cœur des filles
Le culte de la plaie et l’amour des guenilles,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Bâton des exilés, lampe des inventeurs,
Confesseur des pendus et des conspirateurs,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Père adoptif de ceux qu’en sa noire colère
Du paradis terrestre a chassés Dieu le Père,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !
Répondre

VieilleGolduche

  Il y a 6 mois
C'est loin de J.J. Rousseau, je suppose que tes conseils de lecture ne sont pas très suivis... (^^) Loin d'être de la provocation, cette ode est très puissante !
4 commentaire(s)

ginat

  Il y a 8 mois
Moi, ça me conforte dans le fait que ce n'est franchement pas intéressant la littérature française... Moi à l'école j'ai mangée du Maupassant à toutes les sauces.
Pour aimer lire, rien ne vaut la liberté !!
Je lié beaucoup, mais aucunement de toutes ces vieilleries que seuls les acharnés de la préservation de la littérature française semble apprécier
1 commentaire(s)

Bérengère88

  Il y a 8 mois
Je ne me souviens pas de ce poème de Baudelaire, issu de "Fleurs du Mal" je pense ? Il faut que je relise mes classiques... Il est impressionnant et donne une vision inhabituelle de Satan. Une phrase surtout m'a interpelée : "Toi qui, même aux lépreux, aux parias maudits,
Enseignes par l’amour le goût du Paradis". Satan serait-il Amour, comme le Dieu qui l'a chassé, ou différemment ? J'aurais aimé étudier ce poème à l'école (ou au catéchisme lol), plutôt que la Rose de Ronsard ;)
1 commentaire(s)

Copié dans le Presse-papiers

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image