Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

Cath589

  Il y a 29 mois

#MyVoice - CRI D’UNE TERRIENNE EN DETRESSE !
Fermé

CRI D’UNE TERRIENNE EN DETRESSE !

Suite au discours de notre cher Président hier soir, je ne peux pas rester stoïque … il me faut absolument pointer la discordance entre le discours et la réalité !

Je suis infirmière … j’ai travaillé pendant près de 20 ans dans les hôpitaux, dans des services très lourds tels que la réanimation ou le service des maladies infectieuses …

J’y ai côtoyé les premiers patients infectés par le VIH qui étaient considérés comme des pestiférés à l’époque …
Pestiférée, je l’étais moi-même, pour ma famille, pour mes amis et pour les soignants des autres services …Comment pouvais-je supporter de travailler dans un « tel » service me disait-on ! Tu n’as pas peur, me demandait-on !

Puis j’ai été aux premières loges lors de l’épidémie de SRAS puisque le premier patient a été accueilli dans notre service ! Et là encore, j’étais comme une pestiférée pour les autres services hospitaliers, une sorte d’extra-terrestre en blouse verte façon scaphandre …

Pas parce que ce personnel n’était pas capable de prendre en charge ce type de pathologie mais plutôt en raison des peurs irrationnelles que peut entrainer l’inconnu !

Quand on ajoute à cet inconnu, un manque cruel de moyens, la peur se transforme alors en panique !

Cela fait des années que le personnel soignant se bat pour dénoncer un manque de moyens humains et matériels !
Mais un personnel soignant en grève ne dérange personne ! Une petite réquisition et ni vu ni connu, tous les soins sont effectués !

Il y a une réflexion que j’entends très souvent et qui me fais sortir de mes gongs !!! Des gens se plaignent d’avoir été aux urgences et d’avoir dû attendre plus de 4 heures ! Et quand ces mêmes personnes se permettent en plus, d’ajouter, je cite, qu’il y avait plein de personnels, ils n’arrêtaient pas de se « promener » et de « discuter » et de « rire » et pas un ne s’occupaient de nous …

Vous êtes vous déjà interrogé sur ce qui se passait de l’autre côté du miroir ?

Vous est-il venu à l’esprit que cette discussion pouvait être professionnelle ?

Vous est-il venu à l’esprit que ce personnel attendait peut-être tout bêtement le résultat de vos analyses ou les conclusions du médecin pour s’occuper de vous ?

Vous est-il déjà venu à l’esprit que ce personnel qui riait, le faisait peut-être pour décompresser ?

Vous est- venu à l’esprit que le personnel choisirait certainement un autre lieu que les couloirs d’un hôpital pour se promener ?
Et que ces allers et retours mis bout à bout faisaient un sacré kilométrage en fin de journée ?

Vous est-il venu à l’esprit que s’il faisait autant de kilomètres, c’est parce qu’il n’était pas en nombre suffisant, … en dépit des apparences qui pouvaient trompeuses ?
Ne vous a-t-on jamais dit qu’il ne fallait pas se fier aux apparences ?

Savez-vous que, depuis des années, la charge de travail de ce personnel augmente chaque jour mais que les moyens mis à sa disposition diminuent de plus en plus ?

Savez-vous que ce personnel peut enchaîner 7 journées de travail ininterrompues, suivies d’un jour de repos pour ré-enchainer sur une nouvelle série de 7 jours ? Et oui, les textes de lois peuvent tous être contournés dans un hôpital, pour raisons de service !

Alors quand j’entends nos politiques du haut de leur tour de cristal clamaient haut et fort que les soignants et les hôpitaux sont prêts et qu’après avoir fait la sourde oreille à leurs revendications pendant des années, on leur passe une triple couche de pommade, je dis STOP !

Oui les soignants sont à leur poste … normal, s’ils ont choisi ce métier, c’est par vocation et pas pour le salaire, je peux vous l’assurer !!!
Oui, ils sont prêts car soigner et aider les autres, c’est toute leur vie …
Mais qui sera aux 1ères loges quand les patients vont affluer et que les services arriveront à saturation ?

On peut ouvrir tous les lits que l’on voudra, préparer tous les hôpitaux que l’on voudra, faire venir du matériel du monde entier …
Si l’on n’a personne à mettre derrière les machines, à quoi cela servira-il ?

Qui sera aux 1ères loges quand il y aura des choix cornéliens à faire pour savoir qui sauvait, qui a le plus de chance de survivre ?

Et vers qui se tourneront les familles des patients qui n’auront pas pu être sauvés ?
Et oui, là encore les soignants seront en première ligne ! Ils auront donné le meilleur d’eux-mêmes, seront au bord de l’épuisement mais ils subiront critiques, réflexions, remontrances, voire des coups... Ils ont l’habitude, c’est devenu leur quotidien …

Mais est-ce qu’une personne se posera cette simple question : est-ce qu’on leur a donné les moyens de gérer cette crise ? Les moyens matériels certes mais aussi et avant tout les moyens humains ???

Je voudrais que, demain, en regardant un soignant se « promener » dans les couloirs d’un hôpital ou d’un service d’urgence, chacun se souvienne juste de cette simple question…

Oui demain, les soignants seront là, fidèles au poste, toujours debout, prêts à affronter toutes les épidémies du monde, du médecin, en passant par les internes, les externes, les infirmières, les aides-soignantes mais aussi les oubliés des discours qui œuvrent dans l’ombre, les brancardiers, les agents d’entretien, les agents techniques, les standardistes … toutes ces personnes qui constituent le personnel soignant, une EQUIPE prête à tout, même l’impossible pour affronter le Covid-19 …

Alors, pitié, mesdames et messieurs, descendez de votre tour de cristal, cessez ces couches de pommades, ces « beaux » discours, qui prennent un temps fou, venez constater la réalité et utilisez votre temps et votre énergie pour agir !!!

Savez-vous ce qui se passe avec un élastique à force de trop tirer dessus ?

Maintenant, j’aimerais vous rappeler l’importance des mesures ELEMENTAIRES d’hygiène ! Qu’est-ce que cette connerie de mesures « barrières » !!! Depuis quand est ce que les virus s’arrêteraient à la frontière ! Ils passent outre les barrières, il n’y a que les nuages qui s’arrêtent aux frontières, c’est bien connu depuis de longues années…
Ces mesures élémentaires d’hygiène ne sont finalement que les bases de la propreté et du bon sens mais dont on nous rabâche les oreilles depuis des semaines comme s’il s’agissait d’une découverte scientifique, ces mesures sont très importantes, elles sont mêmes primordiales et il faut que chacun en prenne vraiment conscience …

Les discours se sont d’abord voulus rassurants, pour ensuite faire un virage à 360° ! Certains en rient, disent qu’on en fait trop … c’est probablement le cas … mais ce ne serait pas nécessaire si chacun appliquait les mesures élémentaires d’hygiène que je ne vais pas encore une fois rappeler, elles sont placardées partout !

Cette maladie, causée par le Covid-19, est inconnue, elle a une contagiosité très importante, elle peut toucher toute la population, les jeunes comme les moins jeunes, les hommes comme les femmes ou les enfants, les riches comme les pauvres, il n’y a aucune distinction de races, d’âges ni d’origines socio-professionnelles, nul n’est épargné, nul n’est à l’abri …Et à ce jour, notre seul pouvoir est la PREVENTION ! Prévenir la propagation de ce virus …

Ne cédez pas à la panique ! J’ai traversé la crise du VIH puis celle du SRAS et je suis toujours là …

Votre rôle aujourd’hui est d’aider les soignants, de les aider à endiguer cette pandémie, en respectant les consignes élémentaires qui ont été données. Elles peuvent sembler excessives certes mais elles sont nécessaires et même primordiales !

Les soignants ont besoin de votre aide à tous, afin de pouvoir prendre en charge CHAQUE patient comme il se doit, celui-ci pouvant être votre grand-parent, votre parent, vous-même ou l’un de vos enfants, ne l’oubliez pas …
Répondre

corinne.c

  Il y a 29 mois
nous on y va seulement quand c'est urgent de chez urgent car les généralises sont là pour nous soigner , et comme on dit il faut aimé le métier que l'on fait et c'est pour n'importe quel métier , c'est vrai qu'il y en a qui abuse et y vont pour pas grand chose bisous cath et bon courage quand ils t'appelleront
3 commentaire(s)

valloche261

  Il y a 29 mois
jesuis a mon poste mais je suis trop vieille on s'en fout je suis dans le service infece
1 commentaire(s)

guimette

  Il y a 29 mois
Merci de ton témoignage de ce coup de gueule !! Perso on va aux urgences pour un petit bobo et autres !! Bisous
1 commentaire(s)

doubiEtnev

  Il y a 29 mois
Merci pour se 'coup de gueule' ,nécessaire cette piqure de rappel !!Bonne soirée Cath :)
1 commentaire(s)

Gérard44

  Il y a 29 mois
Je crois qu'il n'y a rien à ajouter et je comprends ta colère qui est entièrement justifiée Cath, je te souhaite une belle soirée ☺☺
2 commentaire(s)

Mitsi27

  Il y a 29 mois
Bien dit !!!! J ajouterais même que le 15 débordé en ce moment renvoie vers la médecine de ville, mais comment fait on dans les déserts médicaux ??? Les rendez vous ne sont pas obtenus rapidement en temps normal alors en ce moment je vous laisse imaginer. Je pense, en tout cas j espère, que la population a conscience des difficultés rencontrées par le corps médical dans son ensemble.
1 commentaire(s)

minie11081952

  Il y a 29 mois
De tout cœur avec e que tu exprimes si clairement ! J'ai vécu beaucoup de choses comme toi et je ne peux qu'approuver ta révolte ! Gros bisous, prends soin de toi, ♥
1 commentaire(s)

Vanille3

  Il y a 29 mois
J'ai passé 3 mois dans un CHU, on m'a sauvée. Ce qui n'était pas top était le nombre de jeunes stagiaires qui prenaient les soins à la légère et qui oui, prenaient la pause rallonge. Le problème principal était ce personnel qui changeait souvent et avait peu d'expérience. Par contre, transférée dans un centre hospitalier de taille humaine, bien que le personnel manquait (là, pas de pause possible), j'étais très bien traitée par un personnel sympathique et dévoué. Chaque établissement est différent. Au sain d'un autre, le personnel était très restreint, aigris, prêt de la retraite et plus que malveillant J'ai du en partir d'urgence. Je comprend les problèmes de ces personnes mais le patient n'a pas à pâtir de cette situation.
2 commentaire(s)

opium3

  Il y a 29 mois
j'ai lu toute ta colère et je l'approuve, comme j'ai travaillé à l'hôpital mais que j'ai été trop souvent patiente aussi, je peux dire que j'ai vu les 2 cotés de la barrière....
et comme je viens d'avoir ma fille infirmière au téléphone, je me dis qu'il y a un monde entre ce qu'annonce mr Macron et ce qui va se passer dans les semaines qui vont venir..
heureusement pour elle, elle a une responsable qui l'a comprend et qui l'aidera comme elle pourra..je précise que ma fille est veuve depuis bientôt 2 ans et qu'elle a une fillette de 7 ans bientôt 8 ans ,à s'occuper seule..
et si lundi elle ne travaille pas (accord de complaisance avec le service)..le reste du temps elle devra travailler 4 jours par semaine jusqu'à la fin de la crise peut etre,pour donner à garder à une nounou la petite qui bien sur ne va pas à l'école..
et les frais de nounou seront à sa charge bien sur
bon mais le service tournera, sois en sur
2 commentaire(s)

Phenix2020

  Il y a 29 mois
whaouh ton cri sort du coeur et je t'en remercie car tu as tout à fait raison !!!
merci à toi !!
et oui ça serait bien que les gens prennent conscience qu'il faut :
- se laver les mains
- tousser dans le pli de son coude !!
- eternuer en se protegeant !!
ce que la grande majorité ne fait absolument pas !!!!!!!!!!!!!
quant à l'attente aux urgences 4h00 c'est pas grand chose quand on pense que lorsque ma mère a eu son accident et elle pissait le sang au front !!! et au doigt tres ouvert !! nous avons attendu 12h00 !!.... et nous ne pensions pas à ça mais c'est vrai que nous avons trouvé l'attente tres longue ... sachant en plus que le service des urgences de l'Hopital ou nous étions est d'un glauque absolu ....
2 commentaire(s)
Copié dans le Presse-papiers

3   Abonnés

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image