Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

EmilieRD

  il y a 23 jours

Rejeter la faute sur les autres...

Vous avez sans doute entendu parler de l'étudiant qui s'est immolé par le feu devant un CROUS à Lyon.
Ayant perdu sa bourse d'études, il souhaitait dénoncer la précarité des étudiants.
Depuis, ce pauvre jeune homme est entre la vie et la mort et de nombreux mouvements sont organisés par les étudiants, qui ne se passent pas toujours dans le calme.

Cette histoire est vraiment lamentable, je peux facilement comprendre que certains étudiants ont du mal à joindre les deux bouts, doivent se sacrifier pour se payer des études, mais ce qui m'a le plus attiré l'attention c'est que de nos jours, dès qu'une personne vit une situation difficile, elle essaie de rejeter la faute sur les autres, et surtout sur le gouvernement.
Je ne souhaite pas du tout défendre le gouvernement ni nos politiques, dont certaines pratiques me scandalisent, mais au delà des faits, certains médias ont rapporté que cet étudiant TRIPLAIT sa L2.
Forcément, lorsque l'on est boursier, dépendant des aides, il y a bien un moment ou il faut qu'elles s'arrêtent.
Je trouve logique que ce soit donnant/donnant, on vous aide, mais en échange, il faut prouver des bons résultats (enfin du moins passer au niveau supérieur), sinon à ce compte et ce rythme là, si ce jeune homme souhaitait aller jusqu'au magistère, combien d'années encore la société aurait-elle du l'aider? Un redoublement peut arriver à tous, c'est une seconde chance, mais refaire une troisième fois une année scolaire?
Avant d'en arriver là, il aurait peut-être pu se remettre en question, changer de voie, il est évident que celle ci n'était pas pour lui. Pourquoi s'acharner dans une filière dans laquelle on n'avance pas.

Que pensez vous de ceci? Etes vous d'accord pour que les aides soient conditionnées, qu'il y ait une obligation de résultats?
Répondre
Votre avis

E4655304k

  il y a 22 jours
Pour ma part, j’assume tout mais vraiment tout Répondre
0 commentaire(s)

bledbled33

  il y a 22 jours
le problème n'est pas dans l'attribution d'une bourse,mais dans la désorientation,la bourse s'est une motivation ,mais il faut quand même être objectif et déterminer son but.C'est tout un avenir qui est en jeu. Répondre
0 commentaire(s)

rapetou

  il y a 22 jours
Une bourse ne peut être attribué éternellement , surtout si tu triples ton année . Répondre
0 commentaire(s)

Hérisson

  il y a 22 jours
France info a enquêté.
.
Cet étudiant était un militant politique acharné qui allait peu en cours, redoublait ...Normal que sa bourse ait été supprimée.
Répondre
0 commentaire(s)

gigine115

  il y a 23 jours
C'est bien triste pour ce jeune homme mais j'ai eu les mêmes propos que toi. Pourquoi retriplait-il son année ? La société ne peut pas financer tout le monde, dans ce cas, il n'avait qu'à faire un prêt étudiant et il aurait été pressé de rentrer dans la vie active pour le rembourser. Répondre
0 commentaire(s)

moustique71

  il y a 23 jours
je n'ai pas pour habitude de juger sans connaître toutes les choses!
tu dis qu'il triplait son année, sais tu pourquoi?
avait -il des soutiens? de la famille?
des capacités moins faciles que toi par exemple qui parles tout droit devant toi?
je ne te juges pas, tu dis ce que tu penses, mais réfléchis si tu connaissa situation personnelle
Répondre
3 commentaire(s)

Margane2

  il y a 23 jours
Quel que soit le parcours de ce pauvre jeune homme, pourquoi personne ne l'a aidé dans ses études, par des conseils, en lui proposant des aides scolaires gratuites. Il est très rare d'entamer un deuxième redoublement. Personne n'a eu conscience que ce jeune homme était au bout de son envie de vivre, c'est lamentable d'en arriver à ce drame sans que personne à L'Education Nationale ne se soit rendu compte qu'une vie était en danger. L'histoire des bourses n'est pas discutable dans ce domaine. L'argent a t'il plus d'importance qu'une vie ? Répondre
0 commentaire(s)

Vanille3

  il y a 23 jours
Oui, il faut des conditions. Je pense que pour s'immoler pour ça ne tient pas debout car comme tu le dis, en France il y a d'autres solutions. Cet étudiant devait avoir d'autres problèmes. Avant de manifester, il aurait fallut attendre une explication plus pousser de son geste. Répondre
0 commentaire(s)

schtroumfette

  il y a 23 jours
malgré la situation dramatique de ce garçon et des conséquences médicales.. il est vrai que les bourses ne permettent qu'un seul redoublement. comme pour tout type d'aide 'APL - CHOMAGE' il y a des règles et plafond... on ne peut pas tout exiger de l'état Répondre
0 commentaire(s)

cerisebleue

  il y a 23 jours
Tu connais sa vie personnellement ??
J'espère que ses proches ne te lisent pas ils te diraient qui es tu pour juger notre fils ?
Répondre
3 commentaire(s)
Copié dans le Presse-papiers

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image