Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

Répondre

pevonia

  Il y a 55 mois
Je vais être plus explicite sur le libéralisme et l’économie.
Le voici :
-Le ralliement, c’est-à-dire des affairistes qui se travestissent en républicains et puis se sont des libéraux.
Les gens de droite s’appelaient toujours les « libéraux », pour eux il y a une liberté qui est capital et fondamental, ils appellent cela « la liberté économique »
Ce qui signifie ceci, l’état, la collectivité n’a pas à intervenir dans les affaires privées surtout dans les affaires commerciales. Cela s’était vu en 1791, à cet époque il y avait des pauvres gens des affamés qui réclamait une intervention de l’état pour réclamer la fixation d’un prix maximum, cela leur paraissait nécessaire qu’ils ne payent pas trop cher la miche de pain.
Le ministre de l’époque avait fait un discours capital qu’il faut retenir parce qu’elle recouvre toute notre histoire du 19 et début 20 IIème siècle Français.
« Tout ce que le pouvoir, tout ce que l’état peut décider en matière économique, c’est qu’il n’interviendra jamais »
Ainsi donc, du côté des profits, de la vente et des commerçants, l’état a les mains liées.
Mais ces mêmes commerçants et industriels se tournent du côté l’état pour lui demander des avantages.
Alors d’un côté vous avez m’état qui est répudié, qui ne se mêle pas des affaires économiques, mais d’un autre coté vous avez le même état, c’est-à-dire la collectivité ; qui fait l’objet sollicitation permanente afin d’avoir de l’argent.
Donc l’Etat a les mains liées du côté du peuple, du grand nombre, mais il a les mains ouvertes du côté du petit nombre.
En conclusion, nous sommes gouvernés par des libéraux, ce sont des gens qui sont costumés en républicains et qui ne pensent en réalité qu’à la protection des grands intérêts.
Leur république, c’est la république des riches dirigée par des riches, et au bénéfice des riches.
Les deux se rejoignent et ne se confondent pas.
Voilà ce qui nous attend
0 commentaire(s)

liliasefak

  Il y a 55 mois
Cool
0 commentaire(s)

souris☺chachacha

  Il y a 55 mois
Nous sommes donc loin de la liberté économique, puisqu'il y a toujours des pauvres. Ou alors c'est qu'ils font autrement, en travaillant au black ?! ☺☺☺
0 commentaire(s)

liliasefak

  Il y a 55 mois
Liberté
0 commentaire(s)

liliasefak

  Il y a 55 mois
Vive la liberté
0 commentaire(s)

Jolipapa

  Il y a 55 mois
et oui, le renard libre dans le poulailler libre...
0 commentaire(s)

Clement22100

  Il y a 55 mois
Oui
0 commentaire(s)

pevonia

  Il y a 55 mois
C'est cela le libéralisme de droite
0 commentaire(s)

Copié dans le Presse-papiers

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image