Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

pinsparasols

  Il y a 73 mois

Tombe à la fille, Teillay, Ille et Vilaine (35)
Fermé

Autant de versions que d'hypothèses ont circulé quant à l'origine de la « tombe à la fille » de la forêt de Teillay. Il existe un rapport du commissaire du directoire exécutif de l'époque signalant qu'à la fin de l'année 1795, Marie Martin, une jeune fille de Tresbœuf âgée d'environ 19 ans, aurait signalé à la garde nationale de Bain-de-Bretagne qu'une bande de chouans se cache dans la forêt de Teillay. En représailles, quelques chouans s'emparent de la jeune fille, l'attachent par les cheveux à la queue d'un cheval et l'entraînent jusqu'à la forêt où elle subit divers outrages avant d'être pendue par les cheveux à la branche d'un chêne. Une autre version ajoute qu'un royaliste, un certain Jouon du village de Saint-Malo-en-Teillay, l'achève d'un coup de fusil dans la bouche afin d'abréger ses souffrances. Le corps est enterré sur place, sous le chêne. Depuis, Marie Martin, devenue sainte Pataude pour le peuple, est l'objet d'offrandes, de prières et d'invocations pour faire disparaître la fièvre, pour vaincre la stérilité, la paralysie et la débilité infantile, pour faire marcher les enfants. Une multitude d'objets hétéroclites, vêtements, chaussures, petites croix, photos, pièces de monnaie, enveloppes cachetées contenant des messages ou des vœux et fleurs entourent la tombe comme autant d'ex-voto. Un véritable culte est voué au lieu et la tombe est régulièrement entretenue.
Répondre

marie1988

  Il y a 73 mois
1 commentaire(s)

pinsparasols

  Il y a 73 mois
C'est un lieu que je connais mais je ne pensais pas le trouver sur internet. Je ne savais pas qu'il était connu, hors des "frontières" du département. Je me souviens y avoir vu des offrandes en guise de remerciements. Cela a un coté mystique, effrayant puisqu'en pleine forêt. Cependant, on y sent un certain recueillement et on en revient "secoué"...
0 commentaire(s)

danye13

  Il y a 73 mois
je ne connaissais pas du tout , déjà les barbares à l'époque
1 commentaire(s)

cegelu

  Il y a 73 mois
je ne connaissais pas cela !
1 commentaire(s)

vallylu

  Il y a 73 mois
Je ne connais pas cette histoire.
1 commentaire(s)

nenette3013

  Il y a 73 mois
Cette histoire m'est inconnue
1 commentaire(s)

Copié dans le Presse-papiers

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image